Combien de kilomètres avons-nous parcourus depuis notre naissance ? Impossible de le savoir. Mais c’est grâce à nos pieds que nous avons effectué tout ce chemin !

Partir à l’aventure dans le monde et les montagnes, suivre les pas de son (sa) bien-aimé, aller son chemin, flâner, marcher droit devant nous, déterminé. Tel est le quotidien de nos pieds, où que nous allions ils nous portent et nous supportent, alors prenons-en soin !

Voici quelques conseils pour les aimer un peu mieux et les chouchouter.

Leur faire un bain !

Le bain de pied, c’est le moment relaxant par excellence, celui où vous ne pouvez rien faire (impossible de bouger, ou du moins de marcher) donc repos forcé

Dans une bassine, mettez de l’eau tiède agrémentée de sel et plongez-y vos pieds pendant 5 à 10 minutes.

Les gommer

La « corne » (hyperkératose) sous les pieds est une réaction de la peau aux frottements : chaussures mal adaptées ou mauvaise posture du pied ou frottement de la chaussette. Vous pouvez l’enlever en râpant doucement (si on râpe trop fort la corne revient de plus vite). Il est préférable de la faire sur pied sec.

Mélangez deux cuillères à soupe de sel fin à deux cuillères à soupe d’huile (olive ou amande douce ou argan). Massez vos pieds avec cette préparation en insistant sur les talons puis rincez à l’eau.

Les masser

Vous pouvez continuer par un massage.

Les nerfs qui sont dans les pieds sont souvent contractés et rarement détendus ! Lorsque vous arrivez à détendre vos pieds vous détendez le corps entier.

Suivant ce que vous rechercher (détente, fraîcheur, chaleur …) vous pouvez ajouter une huile essentielle.

ROMARIN : augmente la circulation (1 goutte)

NÉROLI : calme le stress (1 goutte)

VÉTIVER : réchauffe les pieds froids (1 goutte)

MENTHE POIVRÉE : rafraichissante pour les pieds fatigués (1goutte)

Prévenir les ampoules

La chaleur qui provient du frottement répété entre la peau et la chaussette, l’humidité qui détend la peau, les sols avec beaucoup de graviers et de cailloux amplifient le frottement, les chaussures neuves ou mal adaptées, mouillées … Tous ces facteurs  favorisent les ampoules.

Pour anticiper et les éviter il faut bien choisir ses chaussures et ses chaussettes. N’utilisez pas de chaussettes en coton, car elles absorbent l’humidité et ne l’évacuent pas et les pieds restent alors toujours humides. Utilisez des chaussettes de randonnée spécialisées, renforcées et avec des coutures plates.  Il existe aussi des crèmes anti frottement pour les personnes aux pieds particulièrement sensibles.

Durant la randonnée vous pouvez quitter vos chaussures pour sécher pieds, chaussettes et chaussures (et n’écoutez pas tous ceux qui vous disent qu’il ne faut surtout jamais enlever vos chaussures durant la randonnée, je le fait dès que je peux depuis de très nombreuses années !).

En résumé, pour éviter les ampoules aux pieds, il faut garder vos pieds secs, frais et propres.

Quand la cloque est apparue, on la perce doucement pour évacuer le liquide. On ne coupe jamais la petite peau qui la recouvre. On désinfecte et on laisse sécher si possible.

Le bon plan maison : pour soulager la douleur et accélérer la cicatrisation, appliquez une compresse de gel pur d’Aloé Véra, anti inflammatoire naturel et cicatrisant. Vous pouvez aussi mettre dans vos chaussures des feuilles d’armoise ramassées sur le bord du chemin qui stimule la micro-circulation et évite les échauffements.

 

A bientôt sur les chemins avec vos pieds tous neufs !

 

se renseigner