Que vous soyez sportif ou plus contemplatif, il est possible de cheminer sur ce parcours et découvrir les trois pays limitrophes du Mont Blanc.

Le Tour du Mont-blanc attire tous les ans de nombreux marcheurs.

Ce tour mythique consiste à marcher tout autour du Mont Blanc en passant par trois pays, la France, l’Italie (Val d’Aoste) et la Suisse (le Valais).

La totalité du parcours fait environ 200 kilomètres de long. Évidemment, il est possible de le faire en totalité ou, de ne faire qu’un  demi tour Sud, ou Nord, ou encore de faire certaines étapes en bus.

 

Durant le mois de juillet j’ai pu encadrer deux TMB :

  • un séjour confort début juillet
  • un séjour avec des ados, « sac aux dos » mi-juillet

 

Un tour du Mont Blanc confort,

avec un groupe d’amis que j’avais déjà encadré en randonnée trois ans auparavant sur un séjour Beaufortain en étoile. Et cette année ils se sont lancés dans le TMB.

 

Nous sommes partis du Praz de Chamonix avec le téléphérique de la Flégère pour parcourir les balcons sud de Chamonix en direction du col des Montets (où nous avons quasiment marché sur les bouquetins tellement il y en avait). Nous avons dormi au Tour.

Le séjour s’est continué pour deux jours en Suisse, avec un nuit à Trient et une à Champex le Lac.

Puis nous sommes passés en Italie par le Grand col Ferret, avec une nuit à Courmayeur. En revanche, cette journée a été difficile pour certains (et oui c’était le fameux quatrième jour), les jours de marche précédents se faisaient sentir ! Néanmoins, le paysage sur les glaciers et montagnes du Mont Blanc (grandes Jorasses, Dent du Géant) ont redonnés du courage à ceux qui en manquait (et aussi la perspective d’un bon verre frais à l’arrivée !).

Grand Col Ferret

 

Pour cette avant dernière journée, nous sommes montés dans le très beau Val Veny (il y a concurrence avec le Val Ferret, je ne sais pas lequel je préfère !). Après une halte à la Casermetta (entre le refuge Elisabetta et le col de la Seigne) pour se renseigner sur l’état des glaciers, la faune et la flore, nous sommes repasser en France.

Pour le dernier jour, je n’ai pas pu résister à faire un petit détour par le Beaufortain et le passage du Curé.

Le fameux passage du Curé et la « bande » !

Un dernier effort pour passer le col du Bonhomme ! Puis ce fût la longue descente vers Notre Dame de la Gorge et les Contamines.

Tout le monde était fatigués par ces jours de marche mais heureux d’avoir fait ce beau tour.

 

Un demi tour du Mont Blanc avec 12 adolescents de 12 à 15 ans

Ils étaient tous originaires des trois pays limitrophes du massif du Mont Blanc, tour de refuges en refuges avec le sac sur le dos pour découvrir, partager et se rencontrer. Ce séjour transfrontalier autour du Mont Blanc était porté par l’Espace Mont Blanc et organisé et soutenu par les territoires limitrophe du Mont Blanc.

Les ados avec le glacier de Miage.

 

Les jeunes participants ont bien marché tous les jours, les étapes n’étaient pas trop longue (sauf le premier jour !). Cela permettait de vivre aussi des moments ensembles autres que la randonnées. Des jeux pour se connaître, jeux de cartes, discutions et même ping-pong !

Ping-pong au refuge des Mottets

 

Durant les cinq jours, chaque jeune devait prendre des photos et choisir celle qui représentait le plus l’Espace Mont Blanc. Ainsi, nous avons rencontré des personnes ressources. Elles nous ont aidé à comprendre l’historie de ces montagnes et les enjeux qui existes autour de ce massif du Mont Blanc.

Un grand merci à Gabriele de la Casermetta, à Pierre de CalcEre pour la géologie et aux maraudeuses de la Réserve des Contamines Montjoie. Et bien sûr je remercie Matthieu avec qui j’ai formé une belle équipe. Mais non je n’oublie pas Léa, Maurine, François et François, Jacopo, Matthieu, Coralie, Maëlle, Paul, Adrio, Maxime et Mattéo sans qui rien n’aurait été possible !

 

Pause géol sous le Roc du Vent

 

 

 

Enregistrer